Création du « Bitcoin Legal Defence Fund »

2
364

Jack Dorsey [1], Alex Morcos [2] et Martin White [3] ont annoncé aujourd’hui la création d’un fonds consacré à la défense juridique des développeurs de Bitcoin. La première action du fonds sera de financer et de coordonner la défense des développeurs attaqués par la société de Craig Wright.

« La communauté Bitcoin est actuellement attaquée sur plusieurs fronts. Les litiges et les menaces continus produisent hélas l’effet escompté ; en l’absence de soutien juridique, les individus mis en cause choisissent souvent de capituler. Les développeurs open source, souvent indépendants, sont particulièrement vulnérables à ce type de pression. En réponse, nous proposons de mettre en place une réponse coordonnée et formalisée afin de défendre ces développeurs. Le « Bitcoin Legal Defence Fund » est une entité à but non lucratif qui vise à minimiser l’impact des actions en justice qui découragent souvent les développeurs travaillant sur Bitcoin et des projets connexes tels que le Lightning Network, les protocoles de confidentialité liés à Bitcoin, etc.

La première action du fonds sera de coordonner la défense des développeurs mis en cause par la société Tulip Trading […].

À l’heure actuelle, nous ne cherchons pas à lever des fonds supplémentaires pour nos opérations, mais nous le ferons si nécessaire sur instruction du conseil d’administration pour d’autres actions en justice ou pour payer du personnel. »

Source : lists.linuxfoundation.org/pipermail/bitcoin-dev/2022-January/019741.html


[1] Ex-CEO de Twitter, Jack Dorsey dirige actuellement la société Block (anciennement Square).

[2] Co-fondateur de Chaincode Labs, centre de recherche new-yorkais dédié au développement de Bitcoin.

[3] Professeur d’informatique de l’université du Sussex et membre du Creative Technology Group.