Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3116 € -1.55%
USD 3561 $ -1.24%
CAD 4737$ -1.49%

Comment tirer profit des « forks » de Bitcoin

Autant le dire tout de suite, la grande majorité des 74 « forks » et «  »airdrops » de Bitcoin actuellement recensés ne vous rapporteront jamais le moindre centime. Il s’agit pour la plupart de projets mort-nés qui ne reposent sur aucune communauté et ne sont soutenus par aucun exchange. Toutefois certains des altcoins ainsi émis trouvent encore preneur malgré l’effondrement général et il est toujours possible d’augmenter un peu sa réserve de bitcoin si on parvient à extraire ces coins afin de les échanger sur les marchés. 

Condition préalable : avoir détenu des bitcoins au moment des différents forks sur des adresses dont vous possédez toujours les clés privées. Soit au 5 mai 2014 pour Clams, au 1er août 2017 pour Bitcoin Cash, au 24 octobre 2017 pour Bitcoin Gold, au 2 novembre 2017 pour Bitcore et au 24 novembre 2017 pour Bitcoin Diamond (pour les dates des 74 « forks » voir ici).

Attention : pour les plupart des « forks », à l’exception de Bitcoin Cash, il n’est pas pertinent actuellement de tenter de récupérer le bénéfice d’une adresse qui contenait moins de 0,5 bitcoin. Toutes les plateformes ont un seuil minimum en dessous duquel il n’est pas possible d’effectuer des échanges.

 

Méthodes

Les deux méthodes qui indiquées ici ne sont pas les seules. On peut également utiliser Bither et Bitpie pour un même résultat (ou en complément). Pour en savoir plus voir cette vidéo. Non testé également ce script python qui permettrait de récupérer les principaux forks. Si vous avez essayé ces méthodes (ou d’autres) n’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires de cet article.

1. Assurez-vous que l’adresse concernée ne contient plus de bitcoins (et ne l’utilisez plus jamais ensuite pour en recevoir). Au besoin effectuez une transaction vers une autre adresse pour la « vider ». Lorsqu’on manipule des clés privées on ne peut pas exclure le risque de vol si votre appareil est compromis.

2. Entrez votre adresse publique sur findmycoins.ninja afin de lister les tokens disponibles et d’évaluer leur valeur (attention, findmycoins.ninja n’analyse pas la totalité des forks et parmi ceux considérés tous ne sont tous récupérables).

3. Allez sur forkdrop.io pour déterminer vos priorités.
Attention :
– Seul un petit nombre des coins présentés sont réellement récupérables. Beaucoup de ces projets ne disposent d’aucun wallet SPV (Simple Payment Verification).
Si vous vous rendez sur les sites des différents projets ne téléchargez pas n’importe quoi. Certaines applications peuvent dissimuler des malwares conçus pour  récupérer et siphonner vos clés privées.

4. Installez sur votre smartphone l’application Coinomi, un portefeuille « multicoin » pour Android ou IOS qui vous permettra de récupérer les forks suivants : Bitcoin Cash (BCH), Bitcoin Gold (BTG), Bitcoin Atom (BCA), Bitcoin Private (BTCP) et Clams (CLAM).

5. Récupérez vos clés privées (vides de tout bitcoin)
– depuis vos paper wallets
ou
– à partir d’un HD wallet (vide également de tout bitcoin) en les extrayant quand c’est possible à partir de vos mots de sauvegarde avec https://iancoleman.io/bip39.

Exemple de clé privée encodée :

6. Sur l’application Coinomi :
– installez les forks Bitcoin Cash (BCH), Bitcoin Gold (BTG), Bitcoin Atom (BCA), Bitcoin Private (BTCP) et Clams (CLAM)
– ouvrez le portefeuille d’un des forks que vous venez d’installer
– accédez au menu disponible depuis les trois points en haut à droite
– allez sur « Sweep wallet » (= balayer le portefeuille)
– collez votre clé privée ou flashez le QR Code puis aller sur « Next ». L’application va balayer la clé et vous créditer des coins disponibles
– recommencez l’opération pour chacun des cinq forks

7. Envoyez vos gains vers les plateformes de change qui acceptent ces coins. Utilisez par exemple
– binance.com *  pour Bitcoin Cash (BCH/BCC) et Bitcoin Gold (BTG),
– exrates.me * pour Bitcoin Private (BTCP) et Bitcoin Atom (BCA)
– yobit.net pour Clams (CLAM)
.
Pour trouver une plateforme pour chacun de vos forks rendez-vous sur forkdrop.io/#table-exchanges. Attention ce n’est pas parce qu’un coin est affiché sur un exchange que les dépôts sont forcément possibles. Les interruptions de service sont fréquentes.

8. Une fois vos clés vidées de tout Bitcoin, Bitcoin Cash, Bitcoin Gold, Bitcoin Atom, Bitcoin Private et Clams. Vous pouvez tenter de récupérer davantage de coins en utilisant le service de « walleting » de https://dig.walleting.services qui vous permettra de récupérer les coins issus des forks suivants : Bitcoin Diamond (BCD) United Bittcoin (UBTC), Bitcore (BTX), Segwit2X (B2X), BitcoinX (BCX), Bitcoin Faith (BTF), Bitcoin World (BTW), Bitcoin Interest (BCI), Lightning Bitcoin (LBTC), Bitcoin Pay (BTP), Big Bitcoin (BBC), Bitcoin Clean (BCL), Bitcoin God (GOD) et Bitcoin File (BIFI).
Attention : Il s’agit d’un service centralisé (voir ici les avis sur ce service) auquel vous allez tout simplement confier vos clés privées avec les risques que cela implique et qui vous coûtera 10% des coins ainsi récupérés. Il vous faudra de plus qu’une plateforme d’échange vous fournisse au préalable une adresse de réception spécifique pour chaque coin convoité, par exemple :
– gate.io * pour Bitcoin File (BIFI)
exrates.me * pour Bitcore (BTX), BitcoinX (BCX), Bitcoin Clean (BCL) et Bitcoin Interest (BCI)
– coinegg.com (KYC un peu pénible) : Bitcoin Pay (BTP) etLightning Bitcoin (LBTC)
Pour les autres forks rendez-vous sur forkdrop.io/#table-exchanges.

9. Après récupération des principaux coins disponibles il ne vous reste plus qu’à les échanger (quand c’est possible) contre des bitcoins puis de sortir sans tarder ces fonds des différents échanges pour les envoyer sur une adresse que vous et vous seul contrôlez.

Partager: