Comment acheter des bitcoins sans se faire escroquer

Nos conseils :

1. Sachez reconnaître les escroqueries

Publicité agressive, démarchage téléphonique, orthographe douteuse, promesses de gains, témoignage d’une célébrité, demande de dépôt sous des prétextes fallacieux lorsque vous voulez effectuer un retrait… tels sont les signes qui doivent vous mettre en alerte :

– Méfiez-vous des publicités agressives pour les cryptomonnaies. Les exchanges les plus performants font peu de battage. Avant d’effectuer un virement vers une plateforme, effectuez une recherche sur notre liste d’escroqueries. Attention : cette liste n’est pas exhaustive ;

– Ne répondez jamais favorablement à un démarchage téléphonique (voir ici le récit d’une escroquerie type). Si vous êtes démarché pour des cryptomonnaies, vous pouvez effectuer un signalement sur Epargne info service au 01 53 45 62 00 ;

– Méfiez-vous des sites qui vous promettent un rendement (surtout un rendement quotidien) il s’agit presque toujours d’escroqueries. De façon générale, méfiez-vous des promesses irréalistes de sites de trading garantissant des gains rapides ;

– Ayez conscience qu’on ne devient pas un trader expert en quelques heures de formation en ligne. Méfiez-vous en conséquence des offres d’abonnement et autres « packs » de formation au trading qui dissimulent bien souvent une stratégie de vente pyramidale au bénéfice d’une poignée d’escrocs ;

– Méfiez-vous des publicité qui s’appuient sur le témoignage d’une célébrité, il s’agit presque toujours d’une fake news dont le seul but est d’attirer des investisseurs vers une escroquerie ;

– De façon générale évitez les plateformes inconnues. Pour vérifier la réputation d’une société, prenez conseil auprès de la communauté, sur cryptofr.com par exemple, et/ou « googlisez » l’adresse du site en y ajoutant le mot « scam » pour trouver d’éventuels témoignages.

2. Pour un meilleur prix, préférez les plateformes de trading.

Préférez les exchanges qui acceptent les virements SEPA et privilégiez toujours les plus éprouvées ou ceux qui sont bien connus de la communauté : Kraken *, Bitstampou en France Paymium * et Zebitex. Evidemment les courtiers enregistrés auprès de l’AMF (uniquement Coinhouse * pour l’instant) présentent une sécurité et des garanties importantes et sont tout à fait recommandables.

3. Selon la formule consacrée : « Ne dépensez jamais plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre ».

Soyez conscient, en outre, que Bitcoin reste un système expérimental et que personne ne peut prévoir son évolution.

4. Ne laissez pas durablement vos cryptomonnaies sur des plateformes de change.

Même pour les plus anciennes plateformes, un hack est toujours possible. Envoyez vos bitcoins vers des adresses sous votre entier contrôle (voir ici la liste des « portefeuilles ») ou adressez-vous à une entreprise agréée par l’AMF pour exercer cette activité.

5. Soyez extrêmement prudent et soigneux dans la génération et la sauvegarde de vos clés privées ou de vos mots de récupération.

Un « brainwallet », doublé d’une sauvegarde papier dans un endroit protégé (évitez le tiroir à chaussettes) ou au fond d’un coffre, peut constituer une solution efficace même contre les trous de mémoire et les incendies (à condition de ne pas cumuler les deux). La solution du « hardware wallet » est également très recommandable, mais elle ne vous épargnera pas la sauvegarde des mots de récupération (sur du papier, avec des caractères en acier…). Enfin vous pouvez envisager d’utiliser plusieurs tiers de confiance en ne divulguant à chacun qu’une partie du secret… mais n’oubliez pas d’en parler à vos héritiers.

Si vous avez été escroqué :

1. Réunissez un maximum de preuves ;

2. Portez plainte dans le poste de police ou de gendarmerie de votre choix (vous pouvez avant cela remplir une pré-plainte en ligne : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr ;

3. Signalez l’escroquerie sur :
– internet-signalement.gouv.fr
– Si vous avez été victime d’une demande de rançon : cybermalveillance.gouv.fr
– Epargne info service au 01 53 45 62 00,
– Info Escroqueries au 0805 805 817 (appel gratuit)
 Cryptofr.com, l’association ADC France et Bitcoin.fr.
– Si l’escroc vous a fourni une adresse Bitcoin, signalez cette adresse sur bitcoinabuse.com


* Lien d’affiliation