Coinhouse obtient une licence de prestataire de services d’actifs virtuels au Luxembourg

0
265

La plateforme française Coinhouse est désormais enregistrée au Luxembourg auprès de la CSSF [1], en tant que prestataire de services d’actifs virtuels.

« Le Luxembourg est un pays très intéressant pour nous. D’abord pour sa connexion aux places financières, mais aussi pour la présence de nombreux family offices, et donc potentiellement de grandes fortunes, ou encore pour la présence des fonctions associées à la gestion des fonds d’investissement. Cette licence nous permet d’établir un point de présence, à deux ou trois personnes, et d’entamer le démarchage de clients potentiels. » – Nicolas Louvet, CEO de Coinhouse, cité par Paperjam.lu.

Avec ce double enregistrement (PSAN en France et PSAV au Luxembourg), Coinhouse espère également se préparer au mieux au futur règlement européen sur les marchés des actifs numériques [2] qui promet de nombreuses difficultés aux nouveaux acteurs de ce secteur émergent.

Précisons que, contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre de l’article de Paperjam, Coinhouse ne déménage pas au Luxembourg, mais y a créé une filiale : Coinhouse Management Luxembourg qui fait de la prestation de services pour les sociétés du Groupe (Coinhouse, Coinhouse Custody).

Sources : paperjam.lutwitter.com/Coinhouse_EN


[1] La Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) est l’autorité en charge de la réglementation financière au Luxembourg

[2] Le règlement « MiCA » (Market in Crypto Assets)