Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5565 € -2.3%
USD 6373 $ -2.2%
CAD 8323$ -2.2%

Bruno Le Maire : « Il faut impérativement réguler le bitcoin »

A l’occasion du Capital Markets Summit, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, est revenu sur la position que défendra la France à propos du bitcoin au G20 du mois d’avril : « [Ce sera] la position que nous avons défendue avec le Ministre des Finances allemand, c’est-à-dire celle d’une régulation du bitcoin. Ca fait plusieurs mois que je plaide pour une régulation des cryptomonnaies. Les réactions au début ça a été “mais il faut laisser tout ça tranquille, laissons les cryptomonnaies se développer”, sauf que ces cryptomonnaies posent de sérieuses difficultés.

La première c’est le risque de spéculation et donc le risque pour les épargnants. On trompe les épargnants. Les épargnants qui vont mettre leurs économies sur le bitcoin et qui ont investi avec un niveau du bitcoin à 20 000 dollars et qui aujourd’hui ne pèse plus que 6 500 dollars, ça voudrait dire qu’ils ont perdu trois fois leur mise. Donc faisons attention. Nous sommes là pour protéger les investisseurs, protéger les épargnants.

La deuxième raison pour laquelle il faut impérativement réguler le bitcoin c’est que nous ne savons pas où va cette monnaie, si elle peut financer des organisations terroristes, financer des activités illicites, financer du trafic de drogue. Nous n’avons aucune information sur ces éléments-là.

Donc il faut réguler le bitcoin. Je pense que c’est absolument nécessaire. Nous avons écrit, avec mon homologue allemand, à la présidence du G20 pour qu’il se saisisse du sujet. J’ai confiance dans la capacité du G20 à réguler cette cryptomonnaie et je crois que beaucoup de nos partenaires mondiaux ont désormais conscience qu’il faut effectivement une régulation de cette monnaie.

Je voudrais juste ajouter un point là-dessus : Ca ne veut pas dire que nous sommes hostiles aux nouvelles technologies financières et à la FinTech, au contraire. Je pense que c’est un moyen de protéger le développement de la FinTech. Vous avez d’un côté le blockchain, par exemple, qui est une technologie que je soutiens, que nous avons permis de se développer en France et à laquelle je crois beaucoup, je pense que c’est une technologie qui est très prometteuse. Et puis il y a de l’autre côté les cryptomonnaies, c’est un autre sujet. Elles, elles doivent être régulées. »

Source : agefi.fr 

Partager: