Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3673 € -0.7%
USD 4311 $ -0.58%
CAD 5457$ -0.75%

BLØCKCHA1N : conférence à Paris

Organisée par Finyear Lab, laboratoire d’idées, de recherche, d’innovation et d’études du quotidien et magazine Finyear, la « BLøCKCHA1N Conference » se déroulera au Novotel Paris Tour Eiffel, 61 Quai de Grenelle, le 3 novembre prochain.

Conférenciers annoncés : Laurent Leloup (Finyear), Guillaume Villon de Benveniste (theinnovationandstrategyblog.com), Pierre Noizat (Paymium), Kariappa Bheemaiah (Chercheur et analyste de données à l’Ecole de Management de Grenoble), Patrice Bernard Blogger  (cestpasmonidee.fr), Eric Larchevêque (La Maison du Bitcoin / Ledger), Lutz C. Auffenberg (avocat), Winheller, Nicolas Courtois (Cryptographe), Jean-Jacques Quisquater (Cryptographe), Alexandre Callea (Clearmαtics), Nicolas Cary (Blockchain.info), Olivier Roucloux (finoryx), Albin Cauderlier (E-mProvement), Benoît Sauvage (Association des Banques et Banquiers, Luxembourg).

« Cet événement est dédié à la technologie Blockchain et ses nombreuses futures applications.
Aujourd’hui, quand on regarde la Blockchain, cela ressemble exactement à l’avènement du web en 1994, juste avant l’explosion. Deux décennies plus tard, il semble que nous soyons à un moment semblable et qu’ainsi la Blockchain, innovation qui sous-tend le protocole de transaction du Bitcoin ainsi que d’autres monnaies numériques, soit la « Next Big Thing ».

« Je demeure convaincu que la technologie Blockchain sera aussi importante pour le monde que l’invention de l’imprimerie par Gutenberg, » Nicolas Cary, cofondateur de Blockchain.info. « Pour la première fois dans l’histoire du monde nous pouvons réinventer la façon dont le monde réalise des transactions sans aucun intermédiaire. »

Certaines futures applications de cette technologie incluent : la finance, l’intelligence d’affaires, les paiements transfrontaliers / les transferts, les compensations centralisées, la preuve de travail, la preuve de l’existence, la preuve de l’authenticité, la preuve de la découverte ou de l’invention, la gestion des données, la conformité, les échanges de gré-à-gré, les hypothèques, les prêts, le financement, le crowdfunding, l’Internet des objets, la communication machine-to-machine, la gestion des droits numériques et de l’identité personnelle, la sauvegarde, les documents publics, les contrats à puce, les dérivés, les prêts, le vote, la santé, l’immobilier , les jeux, etc … et bien plus encore… ».

« Aujourd’hui nous regardons la Blockchain exactement de la même la façon que nous avons regardé le Web en 1994, juste avant qu’il n’explose. Deux décennies plus tard il semble que nous soyons à un moment similaire. Notre nouveau concurrent pour la « Next Big Thing » est la blockchain, une innovation encore très déconcertante qui sous-tend la monnaie numérique Bitcoin ».

En savoir plus : www.bl0ckcha1n.com

Partager: