Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 6641 € +0.67%
USD 7831 $ +0.67%
CAD 10001$ +0.73%

Bitcoin sur le réseau… électrique

Une importante société qui exploite, entretient et développe des réseaux publics de transport d’électricité vient d’éditer une lettre d’information de quatre pages à usage interne entièrement consacrée à Bitcoin. Objectif : « Présenter les risques et quelques bonnes pratiques de sécurité relatives à l’usage de Bitcoin ».

Ce document, bien conçu et relativement complet, détaille en effet « les risques inhérents à la détention et l’utilisation du Bitcoin » et donne de judicieuses recommandations :

« – Chiffrez votre porte-monnaie avec mot de passe et gardez minutieusement votre clé de chiffrement,
– N’oubliez pas le mot de passe, car BTC ne compte pas de mécanisme de récupération de mot de passe,
– Faites des sauvegardes régulières de votre porte-monnaie,
– Privilégiez l’utilisation des « cold storage » telle une clé USB non connectée à internet ou même des « deep cold storage » telle une clé USB rangée dans un coffre-fort (du monde réel) au « hot wallet » [NdT : portefeuilles connectés],
– Ne mettez pas tous vos Bitcoins sur un même porte-monnaie,
– Choisissez avec précaution votre porte monnaie en ligne. Si le site web n’est pas suffisamment sécurisé et qu’il se fait pirater, la totalité de l’argent stocké sous cette forme, sera perdue,
– Utilisez un système multi-signature pour signer les transactions. Bitcoin inclut une fonctionnalité qui permet à une transaction d’exiger la signature de plus d’une clé privée avant d’être dépensée,
– N’utilisez pas un mot de passe faible ou un mot de passe que vous utilisez sur d’autres services internet pour le chiffrement de votre porte-monnaie BTC,
– N’envoyez pas de copies non chiffrées de vos porte-monnaie sur internet,
– Vérifiez l’authenticité des sites vous proposant d’effectuer des opérations par BTC,
– Mettez à jour vos logiciels et votre système d’exploitation avec les dernières mises à jour sécurité,
– N’exécutez pas de programmes copiés sur internet dans le même environnement hébergeant votre porte-monnaie BTC ».

Les auteurs, qui citent au passage bitcoin.fr (liste des commerces), s’attardent également sur ce qui fait l’intérêt Bitcoin :

« – L’utilisateur contrôle lui-même son porte monnaie en l’absence d’une autorité centrale,
– Le BTC est parfaitement adapté à internet et peut servir pour des micros-transactions, 
– Le BTC est une devise globale et neutre et donc il n’est normalement pas possible pour une quelconque autorité d’arrêter le réseau, 
– Le BTC n’est pas falsifiable puisqu’il ne s’agit pas d’une monnaie fiduciaire, 
– Le BTC permet d’éviter l’inflation du fait qu’il repose sur le principe d’une masse monétaire fixe (21 millions de BTC) et donc il n’est pas possible d’exercer des pratiques permettant de dévaluer la monnaie,
– Sécurité très solide du système BTC du fait qu’il repose sur une cryptographie robuste sans point central ».

La conclusion est tout aussi technophile :

« Entre ceux qui pensent que le Bitcoin est un concept fumeux et ceux qui y voient un réel potentiel pour le futur des transactions financières, le Bitcoin a toutes ses chances pour s’installer dans le paysage économique mondial ».

Quant au rapport entre Bitcoin et le réseau électrique, je risque une hypothèse : les employés de cette société payent leur électricité à des tarifs défiant toute concurrence et il est très probable que certains d’entre-eux en ont profité pour miner des crypto-monnaies avec un avantage compétitif certain. La hausse du prix du Bitcoin en 2013 a dû très probablement populariser et étendre ces pratiques. Il y aurait donc dans cette société une proportion de mineurs de crypto-monnaies et d’usagers de Bitcoin bien plus importante que dans le reste de la population.

JS

Partager: