Bitcoin Optech – Bulletin #220

0
130

Traduction du 220e bulletin d’information hebdomadaire de Bitcoin Optech par @copinmalin.


Bitcoin Optech Newsletter #220

5 octobre 2022

La lettre d’information de cette semaine décrit une proposition de nouvelles règles de relais de transaction opt-in et résume la recherche visant à aider les canaux LN à rester équilibrés. Vous trouverez également nos sections habituelles énumérant les nouvelles versions logicielles et les release candidate, ainsi que les principaux changements apportés aux projets d’infrastructure Bitcoin.

Nouvelles

  • Proposition de nouvelle politique de relai de transaction conçue pour les pénalités sur LN : Gloria Zhao a postée à la liste de diffusion Bitcoin-Dev une proposition visant à permettre aux transactions d’accepter un ensemble modifié de politiques de relais de transaction. Toute transaction qui définit son paramètre de version à 3 :
    – pourra être remplaçable tant qu’elle n’est pas confirmée par une transaction payant un taux et des frais totaux plus élevés (l’actuelle principale RBF rules),
    – pourra exiger que tous ses descendants soient également des transactions v3 tant qu’elle reste non confirmée. Les descendants qui ne respectent pas cette règle ne seront pas relayés ou minés par défaut,
    – pourra être rejetée si l’un de ses ascendants v3 non confirmés a déjà d’autres descendants dans le mempool (ou dans un package contenant cette transaction)
    – devra être de 1 000 vbytes ou moins si l’un de ses ascendants v3 ne sont pas confirmés.

Les règles de relais proposées s’accompagnent d’une simplification des règles de relais des paquets précédemment proposées. (voir la Newsletter #167).

Ensemble, les règles de relais v3 et de relais de paquets actualisés sont conçues pour permettre aux transactions d’engagement LN de n’inclure que des frais minimaux (ou potentiellement même des frais nuls) et que leur coût réel soit payé par une transaction enfant, tout en empêchant le pinning. Presque tous les nœuds LN utilisent déjà un mécanisme de ce type, anchor outputs, mais la mise à niveau proposée devrait rendre la confirmation des opérations d’engagement plus simple et plus solide.

Greg Sanders a répondu avec deux suggestions :
Ephemeral dust : que toutes les transactions avec paiement d’une valeur zéro (ou autrement non rentable) soient exemptées de la dust policy si cette transaction fait partie d’un paquet qui dépense la poussière en sortie.
Standard OP_TRUE : que les sorties payant une sortie constituée entièrement de OP_TRUE soient relayées par défaut. Une telle sortie peut être dépensée par n’importe qui–elle n’a aucune sécurité. Il est donc facile pour l’une ou l’autre des parties d’un canal LN (ou même pour des tiers) de faire payer une transaction qui dépense cette sortie OP_TRUE. Aucune donnée n’a besoin d’être mise sur la pile pour dépenser une sortie OP_TRUE, ce qui rend sa dépense rentable.

Aucun de ces éléments ne doit être réalisé en même temps que la mise en œuvre du relais des transactions v3, mais plusieurs personnes ayant répondu au fil de discussion semblaient être en faveur de tous les changements proposés.

  • LN flow control : Rene Pickhardt a posté à la liste de diffusion Lightning-Dev un résumé de sa recherche récente il a réalisé une étude sur l’utilisation du paramètre htlc_maximum_msat comme valve de contrôle du débit. Comme défini précédemment dans BOLT7, htlc_maximum_msat est la valeur maximale qu’un nœud transmettra au prochain saut dans un canal particulier pour une partie de paiement individuelle (HTLC). Pickhardt aborde le problème d’un canal dans lequel plus de valeur circule dans une direction que dans l’autre–ce qui finit par laisser le canal sans assez de fonds pour transférer dans la direction surexploitée. Il suggère que le canal peut être maintenu en équilibre en limitant la valeur maximale dans la direction surexploitée. Par exemple, si un canal commence par autoriser le transfert de 1,000 sat dans les deux sens, mais qu’il devient déséquilibré, essayez de réduire à 800 le montant maximum par paiement transféré dans le sens surexploité. Les recherches de Pickhardt fournissent plusieurs extraits de code qui peuvent être utilisés pour calculer les valeurs htlc_maximum_msat appropriées.

Dans un autre courriel, Pickhardt suggère également que l’idée précédente de fee ratecards (voir la newsletter de la semaine dernière) pourraient plutôt devenir des maximum amount per-forward ratecards, où celui qui effectue la dépense se verrait facturer un feerate plus bas pour envoyer de petits paiements et un feerate plus élevé pour envoyer des paiements plus importants. A la différence de la proposition originale de ratecards, il s’agirait de montants absolus et non relatifs au solde actuel du canal. Anthony Towns a décrit plusieurs défis avec l’idée originale des cartes de taux qui ne seraient pas des problèmes pour le contrôle de flux basé sur l’ajustement de htlc_maximum_msat.

ZmnSCPxj a critiqué plusieurs aspects de l’idée, y compris le fait que ceux qui effectuent la dépense pourraient toujours envoyer la même quantité de valeur par le biais d’un canal à taux maximum inférieur, ce qui aurait pour conséquence de le déséquilibrer à nouveau, simplement en divisant un paiement global en petites parties supplémentaires. Towns a suggéré que ce problème pourrait être résolu en limitant le taux.

La discussion semblait être en cours au moment où ce résumé a été écrit, mais nous nous attendons à ce que plusieurs nouveaux aperçus viennent dans les semaines et les mois suivants, alors que les opérateurs de nœuds commencent à expérimenter avec leurs paramètres htlc_maximum_msat.

Mises à jour et release candidate

Nouvelles versions et release candidate pour le principal projet d’infrastructure Bitcoin. Veuillez envisager de mettre à niveau vers les nouvelles versions ou d’aider à tester les release candidate.

  • Bitcoin Core 24.0 RC1 est la première release candidate de la prochaine version de l’implémentation de nœuds complets la plus largement utilisée sur le réseau. Un guide pour tester est disponible.

Changements notables dans le code et la documentation

Changement notable cette semaine dans Bitcoin Core, Core Lightning, Eclair, LDK, LND, libsecp256k1, Hardware Wallet Interface (HWI), Rust Bitcoin, BTCPay Server, BDK, Bitcoin Improvement Proposals (BIPs), et Lightning BOLTs.

  • Eclair #2435 ajoute un support optionnel pour une forme de base de async payments quand le trampoline relay est utilisé. Comme décrit dans la Newsletter #171, les paiements asynchrones permettraient de payer un nœud hors ligne (tel qu’un portefeuille mobile) sans confier les fonds à un tiers. Le mécanisme idéal pour des paiements asynchrones est dépendant de PTLCs, mais une mise en œuvre partielle nécessite simplement qu’une tierce partie retarde l’envoi des fonds jusqu’à ce que le nœud hors ligne revienne en ligne. Les nœuds Trampoline peuvent fournir ce délai et ce PR les utilise donc pour permettre l’expérimentation des paiements asynchrones.
  • BOLTs #962 supprime le support de la prise en charge du format original de données en oignon à longueur fixe. Le format amélioré à longueur variable a été ajouté à la spécification il y a plus de trois ans et les résultats des tests mentionnés dans le message de validation indiquent que presque personne n’utilise plus l’ancien format.
  • BIPs #1370 revoit BIP330 (Erlay pour les annonces de transactions basées sur le rapprochement) pour refléter la mise en œuvre actuelle proposée. Les changements comprennent :
    • Suppression des IDs de transaction tronqués en faveur de l’utilisation de transaction wtxids. Cela signifie également que les noeuds peuvent utiliser les messages inv et getdata existants, donc les messages invtx et gettx ont été supprimés.
    • Renommage sendrecon en sendtxrcncl, reqreconcil pour reqrecon, et reqbisec en reqsketchtext.
    • Ajout de détails pour la négociation du soutien en utilisant sendtxrcncl.
  • BIPs #1367 simplifie BIP118 avec une description de SIGHASH_ANYPREVOUT en se référant aux BIPs 340 et 341 autant que possible.
  • BIPs #1349 ajoute BIP351 intitulé « Private Payments », décrivant un protocole cryptographique inspiré par BIP47 et Silent Payments. Le BIP introduit un nouveau format de code de paiement par lequel les participants spécifient les types de sortie supportés à côté de leur clé publique. Comme dans le BIP47, un expéditeur utilise une transaction de notification pour établir un secret partagé avec le destinataire sur la base du code de paiement de ce dernier. L’expéditeur peut ensuite envoyer plusieurs paiements à des adresses uniques dérivées du secret partagé que le destinataire peut dépenser en utilisant les informations de la transaction de notification. Là où BIP47 avait plusieurs expéditeurs réutilisant la même adresse de notification par récepteur, cette proposition utilise des sorties OP_RETURN étiquetées avec la clé de recherche PP et un code de notification spécifique à la paire expéditeur-récepteur pour attirer l’attention du récepteur et établir le secret partagé pour une meilleure confidentialité.
  • BIPs #1293 ajoute BIP372 intitulé « Pay-to-contract tweak fields for PSBT ». Ce BIP propose un standard pour inclure le champ additionnel PSBT qui fournit aux dispositifs de signature les données d’engagement contractuel nécessaires pour participer à l’initiative du protocole Pay-to-Contract (voir la Newsletter #184).
  • BIPs #1364 ajoute des détails supplémentaires au texte pour le BIP300 des spécifications de drivechains. La spécification connexe de BIP301 pour l’application des règles d’extraction par fusion aveugle de drivechain est également mise à jour.