Bitcoin, le contre-exemple au théorème de régression de Mises

5
1397

« Bitcoin est un système décentralisé qui gère l’émission et les transferts d’une unité de compte numérique, appelée le bitcoin. Cette unité s’échange librement sur Internet et possède donc un prix, qui fluctue selon l’offre et la demande et qui a connu au cours de la dernière décennie une hausse fulgurante. En effet, celui-ci est passé de 0,001 $ en octobre 2009 à 1 $ en 2011, puis 1000 $ en 2013 et enfin plus de 50 000 $ aujourd’hui.

Le prix du bitcoin est une composante est très connue du grand public puisqu’elle est discutée dans les différents médias à chaque fois qu’un fort mouvement spéculatif a lieu. C’est lui qui pousse les gens à s’intéresser plus en profondeur à Bitcoin, constituant ainsi une force de recrutement non négligeable. Mais surtout, il remet au goût du jour la question cruciale de l’origine de la valeur, impactant au passage une position de l’école autrichienne d’économie : le théorème de régression. »

Article de Ludovic Lars à lire sur viresinnumeris.fr