Bitcoin Core 22.0

0
299

Les développeurs de Bitcoin Core viennent d’annoncer la sortie de la version 22.0 du logiciel Bitcoin Core. On notera la suppression du zéro dans le numéro de version : il s’agit bien de Bitcoin Core 22.0 – et non de Bitcoin Core 0.22.0.

Outre diverses corrections, améliorations et mises à jour de traductions, cette version majore intègre totalement les nouvelles règles du soft fork Taproot (BIP341) [1] qui sera activé en novembre au bloc 709 632. Bitcoin Core 0.22.0 prend également en charge la connexion au réseau Bitcoin via I2P (en plus de TOR) pour une plus grande confidentialité.

Pour en savoir plus sur les améliorations : bitcoincore.org/en/releases/22.0. Pour signaler d’éventuels problèmes : github.com/bitcoin/bitcoin/issues.

Il est recommandé de mettre à niveau le logiciel.

Téléchargement : bitcoincore.org

Contributeurs : Aaron Clauson, Adam Jonas, Amadeuszpawlik, Amiti Uttarwar, Andrew Chow, Andrew Poelstra, Anthony Towns, Antoine Poinsot, Antoine Riard, apawlik, apitko, Ben Carman, Ben Woosley, benk10, Bezdrighin, Block Mechanic, Brian Liotti, Bruno Garcia, Carl Dong, Christian Decker, coinforensics, Cory Fields, Dan Benjamin, Daniel Kraft, Darius Parvin, Dhruv Mehta, Dmitry Goncharov, Dmitry Petukhov, dplusplus1024, dscotese, Duncan Dean, Elle Mouton, Elliott Jin, Emil Engler, Ethan Heilman, eugene, Evan Klitzke, Fabian Jahr, Fabrice Fontaine, fanquake, fdov, flack, Fotis Koutoupas, Fu Yong Quah, fyquah, glozow, Gregory Sanders, Guido Vranken, Gunar C. Gessner, h, HAOYUatHZ, Hennadii Stepanov, Igor Cota, Ikko Ashimine, Ivan Metlushko, jackielove4u, James O’Beirne, Jarol Rodriguez, Joel Klabo, John Newbery, Jon Atack, Jonas Schnelli, João Barbosa, Josiah Baker, Karl-Johan Alm, Kiminuo, Klement Tan, Kristaps Kaupe, Larry Ruane, lisa neigut, Lucas Ontivero, Luke Dashjr, Maayan Keshet, MarcoFalke, Martin Ankerl, Martin Zumsande, Michael Dietz, Michael Polzer, Michael Tidwell, Niklas Gögge, nthumann, Oliver Gugger, parazyd, Patrick Strateman, Pavol Rusnak, Peter Bushnell, Pierre K, Pieter Wuille, PiRK, pox, practicalswift, Prayank, R E Broadley, Rafael Sadowski, randymcmillan, Raul Siles, Riccardo Spagni, Russell O’Connor, Russell Yanofsky, S3RK, saibato, Samuel Dobson, sanket1729, Sawyer Billings, Sebastian Falbesoner, setpill, sgulls, sinetek, Sjors Provoost, Sriram, Stephan Oeste, Suhas Daftuar, Sylvain Goumy, t-bast, Troy Giorshev, Tushar Singla, Tyler Chambers, Uplab, Vasil Dimov, W. J. van der Laan, willcl-ark, William Bright, William Casarin, windsok, wodry, Yerzhan Mazhkenov, Yuval Kogman, Zero

 


Avertissement :

– Il est recommandé de vérifier, sur plusieurs sources, la clé qui signe cryptographiquement l’empreinte numérique des fichiers binaires de Bitcoin Core.

– Pour mettre à jour le logiciel il est conseillé d’éteindre Bitcoin Core en prenant bien soit d’attendre la fermeture complète (ce qui peut prendre plusieurs minutes avec les versions les plus anciennes) avant d’exécuter le programme d’installation.

– S’il s’agit d’une première installation, Bitcoin Core va télécharger l’ensemble du registre des transactions. Assurez-vous de disposer de suffisamment de bande-passante et d’espace disque (le registre occupe actuellement environ 365 Go). Attention, si vous débutez, Bitcoin Core n’est probablement pas la meilleure solution pour vous. Il est préférable de commencer par une application légère.

Bitcoin Core est un logiciel libre publié sous licence MIT.


[1] Taproot est une proposition de mise à niveau du protocole Bitcoin combinant l’algorithme de signature Schnorr avec MAST (Merklized Abstract Syntax Trees) et un nouveau langage de script appelé Tapscript. Taproot permettra d’augmenter la flexibilité des « smart contracts » de Bitcoin, tout en offrant plus de confidentialité, les transactions complexes ne pouvant pas être distinguées des transactions classiques. Enfin, Taproot améliorera la scalabilité du protocole, en évitant à toutes les conditions contractuelles d’être traitées par le réseau et d’encombrer la blockchain.