Bitcoin, ce machin qui nous fait tant de mal

1
3221

« Face à cette volatilité pour le moins démentielle, il faut bien trouver une explication. Et si, comme d’habitude, les médias généralistes aiment à s’interroger sur le “pourquoi ça monte” à mesure que le Bitcoin bat ses records, c’est qu’ils sont sûrs de trouver des commentateurs qui sachont, évidemment. Alors oui, certes, dans la cryptosphère, on a plutôt tendance à vous alerter sur le fait que le prix est bien souvent erratique et évolue par secousses violentes. On peut bien identifier quelques faisceaux d’indices concordants, qui peuvent éventuellement faire inférer que – sait-on jamais – le contexte crypto-monétaire global est à un moment donné positif. On peut aussi vous montrer de plus en plus d’exemples de grandes banques crypto-curieuses, de géants de Wall Street qui y stockent leurs réserves stratégiques ou de régulateurs du monde entier qui commencent à accepter que Bitcoin et les cryptomonnaies changent la donne… Mais ce ne sera visiblement jamais assez pour peser dans la balance aux yeux de ces habitués de la bonne vieille finance – visiblement choqués qu’on puisse créer des produits dérivés sur le Bitcoin, qui seraient de facto démoniaques, alors que les mêmes contrats à terme sur le pétrole seraient, on ne sait trop pourquoi, beaucoup plus vertueux. »

Article de Grégory Guittard à lire dans le Journal du Coin