Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 4871 € +0.37%
USD 5563 $ +0.43%
CAD 7314$ +0.44%

Bitcoin à l’usage des États-nations

Alors que la hausse des frais de transaction rend Bitcoin moins utilisable pour les achats de tous les jours, sa force d’attraction se fait sentir auprès de certaines organisations ou États-nations qui cherchent désormais à tirer parti de ses propriétés. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui sont exclus du système financier international. Sergei Glazyev, conseiller du président Vladimir Poutine, estime que le bitcoin et d’autres cryptomonnaies peuvent aider le système bancaire russe à contourner les sanctions occidentales.

Le service news du portail internet russe Rambler rapporte ainsi que, lors d’une réunion de l’administration présidentielle, Glazyev aurait déclaré que le régime des sanctions [1] a créé un « besoin objectif » pour les cryptomonnaies. Il a également plaidé pour la création d’un crypto-rouble national et suggéré que les agences gouvernementales russes pourraient utiliser des cryptomonnaies pour des transactions internationales liées à des services « sensibles ». D’autres entités dans le collimateur de Washington ont utilisé ou cherchent à utiliser le bitcoin pour contourner les sanctions, notamment l’Iran, Wikileaks et une compagnie maritime ukrainienne.

 

> A lire sur bdatacenter.fr 


[1] Depuis l’annexion de la Crimée en 2014, la Russie est confrontée aux sanctions économiques des États-Unis et de l’Union européenne.

Partager: