Binance annonce le rachat de la plateforme FTX

8
789

Mise à jour du 09.11.22 : Selon une source proche du dossier citée par Coindesk, Binance, après examen des données internes, pourrait bien renoncer à son projet d’acquisition. [Source]

Après quelques jours d’échanges tendus avec Sam Bankman-Fried, Changpeng Zhao a annoncé mardi l’acquisition prochaine de la plateforme FTX :

« Cet après-midi, FTX a demandé notre aide pour faire face à une crise de liquidité importante. Pour protéger les utilisateurs, nous avons signé un accord non contraignant, dans l’intention d’acquérir entièrement FTX.com et d’aider à couvrir le manque de liquidités […]. Mais il y a beaucoup à faire et cela prendra du temps. La situation est très mouvante, et nous l’évaluons en temps réel. Binance conserve le droit de se retirer de l’accord à tout moment. Nous nous attendons donc à ce que le FTT [jeton de la plateforme FTX] soit très volatil dans les prochains jours. » – Changpeng Zhao, CEO de Binance.

L’accord a été confirmé par Sam Bankman-Fried, CEO de FTX :

« La boucle est bouclée, et les premiers et derniers investisseurs de FTX.com sont les mêmes : nous sommes parvenus à un accord sur une transaction stratégique avec Binance pour la vente de FTX.com. Nos équipes travaillent à éliminer l’arriéré de retrait et les problèmes de liquidités. Tous les actifs seront couverts à 1 pour 1. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons demandé l’intervention de Binance. Un grand merci à CZ, à Binance et à tous nos supporters […]. CZ a fait, et continuera de faire, un travail incroyable pour construire l’écosystème mondial de la crypto et créer un monde économique plus libre. » – Sam Bankman-Fried.

Il y a une semaine à peine, un article de Coindesk révélait les graves problèmes de liquidité des sociétés de Sam Bankman-Fried : FTX (plateforme d’échange) et Alameda Research (sa société de négoce). Selon cet article, Alameda Research disposait alors de 3,66 milliards de dollars en FTT (le jeton de FTX) et de 2,16 milliards de dollars libellés comme des « garanties » en FTT. Le reste était constitué de tokens comme Solana, Serum, Maps, Oxy et Fida. La panique a démarré lorsque CZ, inquiet de la mauvaise santé financière de FTX, a annoncé qu’il allait vendre les 500 millions de dollars de FTT qu’il détient depuis la vente de ses parts de la société.

Caroline Ellison, directrice générale d’Alameda, a eu beau annoncé que sa société comptait 10 milliards de dollars d’actifs supplémentaires, le mal était fait. Pris de doutes, beaucoup de propriétaires de jetons FTT ont massivement vendu les avoirs. FTX a enregistré autour de 6 milliards de dollars de retraits nets en l’espace de 72 heures et n’a pas eu d’autre choix que de stopper les retraits pour arrêter l’hémorragie, puis de contacter son rival Binance afin de trouver une issue à la crise.

Le mot de la fin au vainqueur du jour :
« Si vous dirigez une société « crypto » […] :
– n’utilisez jamais votre propre jeton en garantie,
– n’empruntez pas,
– n’essayez pas d’optimiser votre capital
– ayez une grande réserve. »
– Changpeng Zhao

Sources : https://twitter.com/cz_binance/status/1590013613586411520https://twitter.com/SBF_FTX/status/1590012124864348160