Bakkt teste ses contrats à terme sur bitcoin

0
35

L’Intercontinental Exchange (ICE), maison-mère du New York Stock Exchange (NYSE) teste depuis lundi, par l’intermédiaire de la plateforme Bakkt, des « futures » Bitcoin [1]. Contrairement aux « futures » réglés en espèces que les bourses de Chicago CME et Cboe proposent depuis fin 2017, ces contrats à terme standardisés de Bakkt seront réglés physiquement avec la « marchandise » sous-jacente – en l’occurrence, des bitcoins. LedgerX et ErisX auraient également reçu l’approbation de la CFTC [2] pour une offre similaire.

Bakkt envisage ultérieurement de fournir des services d’achat/vente et de stockage de bitcoins et autres « actifs numériques ».

Sources : twitter.com/Bakkt – cryptonews.com – thecointribune.com 

 


[1] Les « futures contracts » (contrats à terme) permettent aux investisseurs de spéculer sur le prix d’un actif sous-jacent (ici le bitcoin) sans avoir eux-même à détenir cet actif.

[2] Commodity Futures Trading Commission, agence indépendante du gouvernement des États-Unis chargée de réguler notamment les produits dérivés financiers.