Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3461 € -6.42%
USD 4068 $ -6.18%
CAD 5116$ -6.96%

Philargurion : Interview de Jean-Luc

Source : le-coin-coin.fr

Le Coin Coin lance une nouvelle rubrique centrée sur les acteurs et utilisateurs du Bitcoin. Elle est nommée Philargurion, qui est un néologisme formé de philo (aimer) et argurion (monnaie), qui donne comme sens ceux qui aiment la monnaie . Ce nom est un petit clin d’oeil antique et permet de donner un nom ludique à cette catégorie. Voici donc notre première personne Jean-Luc de Bitcoin.fr qui a accepté de répondre à une petite interview.

– Bonjour, peux-tu te présenter brièvement ?
Jean-Luc, webmaster de bitcoin.fr depuis fin 2010.

– Quand et comment as-tu découvert le Bitcoin ?
Je suis tombé sur Bitcoin par hasard en 2010. Un ami (geek et développeur) avait découvert le concept sur linuxfr.org.

– Qu’est ce qui t’attire dans le Bitcoin ?
Plus encore que l’originalité, l’autorégulation ou la décentralisation, c’est la rationalité du système qui me séduit. En outre c’est un concept libre, tout le monde peut donc s’en emparer et se l’approprier sans avoir de compte à rendre à personne.

– T’es-tu directement intéressé aux autres cryptos-monnaies ? T’intéressent-elles ?
Non, j’ai eu bien trop à faire avec Bitcoin. Il y a, en effet, des choses intéressantes qui se développent parallèlement, mais Bitcoin est la seule monnaie décentralisée qui bénéficie d’une assise solide dans le monde réel à travers les commerces qui l’acceptent et les investissements effectués. Ajoutons que le réseau Bitcoin, en nombre de nœuds et en puissance de calcul, est de très loin supérieur à tous les autres. Maintenant il est toujours possible qu’un concept plus performant finisse pas émerger et par supplanter Bitcoin, mais, même dans ce cas,  je ne pense pas que Bitcoin puisse disparaître… je ne dirais pas ça d’une autre « crypto-monnaie ».

– Dans quel but as-tu monté le site bitcoin.fr ? Qu’est ce qui t’as donné l’envie de partager cette passion ?
C’est un pur hasard. Je gérais alors d’autres blogs (associatif / professionnel). Quand j’ai vu fin 2010 que le nom de domaine bitcoin.fr était encore disponible, je n’ai pas hésité. J’ai tout de suite pressenti qu’il y avait la derrière quelque chose de totalement inédit et de terriblement puissant… Je n’ai cependant pas poussé ma clairvoyance jusqu’à acheter des bitcoins… à 0,15 €uro le BTC… quelle erreur !

– Es-tu un mineur ou l’as-tu été ? Si oui, racontes-nous ton expérience ; sinon explique-nous pourquoi tu as fait ce choix ?
En 2010 j’ai miné pendant 24 H en solo avec un netbook, je ne savais pas alors ce que c’était une « mining pool » et j’ai calculé qu’avec ma puissance de calcul il me faudrait au moins trois mois pour obtenir, peut-être, 50 bitcoins, alors j’ai tout arrêté. En 2011 Bitcoin a atteint la parité avec l’euro mais je me suis bêtement dit qu’il était trop tard pour investir dans du matériel… Quand je vous dis que j’ai manqué de clairvoyance…

– As-tu d’autres projets ou d’autres activités dans le Bitcoin ?
Mon projet c’est d’essayer d’enrichir mon blog, de lui donner un contenu le plus objectif possible et de permettre à des gens d’horizon différents d’y exprimer leurs idées. Je n’ai pas d’autres plans pour l’instant. Si un jour Bitcoin se met à décoller véritablement en France, j’aviserai.

– Quel est ton ressentiment quant à l’avenir du Bitcoin ? Sera-t-il le dollar des monnaies décentralisées ?
Bitcoin est déjà la monnaie décentralisée de référence. Toutes les tentatives de régulation de ce qu’on appelle parfois à tort des « crypto-monnaies » visent en réalité le bitcoin qui est souvent le seul exemple cité. Je ne sais pas ce que Bitcoin va devenir, mais j’ai l’intime conviction qu’il finira par en sortir quelque chose d’important, d’utile et d’universel.

– Penses-tu que la France est en retard sur le Bitcoin ?
Etant en contact avec des commerçants français qui ont tenté l’expérience, mon impression est que, jusqu’ici, leurs ventes en bitcoins sont plutôt décevantes. Cela semble un peu mieux cependant pour ceux qui ont bénéficié d’un relais médiatique important (achatnet.pro, le Sof’s bar…). En tout cas rien à voir avec les Etats-Unis où des entreprises comme Overstock ou Expedia se félicitent des bénéfices réalisés grâce à Bitcoin. Le retard de la France (par rapport aux Etats Unis et même l’Europe du nord) est important, mais des initiatives encourageantes sont tout de même lancées dans notre pays. Parmi les plus récentes citons la nouvelle solution de paiement de Paymium ou encore L’association Bitcoin France qui plaide en faveur d’une régulation favorable aux développement de Bitcoin et enfin la Maison du Bitcoin qui fait également de grands efforts de pédagogie. Je suis, pour ma part, très régulièrement contacté par de nouveaux commerces qui souhaitent se lancer dans l’aventure. J’ai l’impression qu’en France Bitcoin est un événement à venir.

– Merci pour tes réponses, as-tu une petite astuce ou un petit mot sur lequel tu aimerais finir ?
« Sage est celui qui n’investit pas tout son argent dans Bitcoin ; fou est celui qui n’en investit pas du tout ». – Confucius

 


A Propos De : Adli

Bonjour, je suis actuellement étudiant en lettres classiques après un cursus en classes préparatoires. Je suis depuis toujours passionné par l’art, la culture et la technologie. L’innovation et l’entrepreneuriat sont mon credo et mon gagne-pain. Il était alors logique que je m’intéresse aux monnaies digitales et à tout ce qu’elles apportent. A bientôt sur le site.